fbpx

L'arbre qui cache le Perroquet

Pendant que le bon bio à base de bon Brett balade son barral au millésime bio, beaucoup se frottent, se frittent, s’écharpent autour de : qu’est ce que le vin bio ?

Je vais résumer : c’est du vin.

Dans ces vins nous y retrouvons le pire comme le meilleur.

Mais parlons du consommateur, il n’est en contact avec aucun produit phytosanitaire à part les résidus qu’il absorbe dans tous les aliments qu’il consomme…
Et bien avant cela, qui le tue à petit feu, le rend stérile etc. Je vais lui dire un secret : ce qui est dangereux dans le vin c’est l’alcool !

Et ce n’est pas le sans soufre qui justifie l’alcoolisme mondain et les immondes saloperies (pour quelques uns) qui en résulte (à tel point que si vous produisez un vin droit net sur le fruit sans défaut et sans soufre vous êtes immédiatement soupçonné d’avoir fait un truc pas net) qui pourrait y faire grand-chose.

Aujourd’hui nous allons répondre à la question qui pointe son nez ; faut il boire des vins à 12° pour se sauver.

Je dis NON sauf si le raisin est mur à ce degré, par exemple des bourgognes 2011 non ou très peu chaptalisé, ou alors manger de la soupe et faites chabrot ce sera idem.
Maintenant si t’es obstiné à demander des 12 je vais t’expliquer, si tu bois ta bouteille tous les soirs, de toute façon t’es bourré ! Alors un peu plus un peu moins...
Maintenant si tu veux boire ton verre en mangeant comme un Homme civilisé au lieu de boire 2 verres de 15cl de ton 12 de m… en plus tu vas t’habituer au gout et tu ne pourras plus rien gouter sauf si cela est le haricot verdé, tu t’envois 2 verres de 12cl et tu peux t’éclater au 14° et 15°.

Pour le titre je trouvais cela joli rien à voir avec le texte ! Un spasme.

 code barres bio

"Je regarde la carte des vins pour éviter les bouchons."

Raymond Devos